Mathilde Gislard Auteure de romances

Un mot, un souffle, mon univers à partager

Moi c’est Mathilde. Âgée de vingt-cinq ans, je suis une expatriée aux États-Unis aux plusieurs casquettes : institutrice la journée, puis auteure à mes heures perdues. Je ne vis (presque) que de romance et d’eau fraîche, mais je ne dis jamais non à un cappuccino à la vanille et à une petite aventure. Au fil de mes voyages, mon imagination s’éveille et tisse de nouvelles histoires, empreintes des rencontres magiques qui jalonnent mon chemin.

Mathilde Gislard Auteure de romances

Un mot, un souffle, mon univers à partager

Moi c’est Mathilde. Âgée de vingt-cinq ans, je suis une expatriée aux États-Unis aux plusieurs casquettes : institutrice la journée, puis auteure à mes heures perdues. Je ne vis (presque) que de romance et d’eau fraîche, mais je ne dis jamais non à un cappuccino à la vanille et à une petite aventure. Au fil de mes voyages, mon imagination s’éveille et tisse de nouvelles histoires, empreintes des rencontres magiques qui jalonnent mon chemin.

Mon parcours avec l’écriture a débuté à l’âge de douze ans, lorsque j’ai entrepris mon premier roman, Seule sous la pluie. Malheureusement, je n’ai jamais réussi à aller au-delà de quelques chapitres. Alors j’ai laissé l’écriture de côté, cherchant une autre manière d’exprimer mes maux.

Malgré tout, un sentiment persistait : celui de ne pas me sentir chez moi en France. J’avais besoin de partir découvrir le monde pour me comprendre moi-même, alors c’est ce que j’ai fait.

Je suis d’abord partie en Équateur pour mes études. Mon voyage, à la base de dix mois, s’est finalement étendu sur quatre ans, et c’est là qu’a germé l’idée de mon roman Sur les rives de nos songes. Je ne prévoyais pas de recommencer à écrire à ce moment-là, mais l’évidence était là ; j’avais besoin d’écrire sur mes expériences, sur ce que je vivais de l’autre côté de l’Atlantique.

J’ai donc commencé à écrire ce roman malgré les difficultés. Un premier jet, des réécritures et des corrections à n’en plus finir. Mais un roman qui sortira en auto-édition à la fin de l’année.

Entre-temps, j’ai commencé l’écriture d’un autre roman ; Le parfum des pissenlits. Celui-ci est davantage le fruit de souffrances du passé, c’est la raison pour laquelle il se déroule en France, dans le village qui m’a vue grandir.

Et ce n’est pas tout ! Tant que mes voyages continueront, mes romans aussi. Il y en aura par un lieu, un par histoire. Voire plus, peut-être ? Qui sait ? Seul l’avenir vous le dira, et à moi aussi.

Je suis tellement bavarde que je n’avais pas le temps de dire tout ce que je voulais en une journée. Alors j’ai commencé à écrire des romans.

Mon parcours

Tape

Août 2019

Déménagement en Équateur et écriture de nombreux textes sur mon expatriation.

A propos Mathilde Gislard auteure de romances
Tape

Juin 2020

Début de l’écriture de Sur les rives de nos songes.

Tape

Juin 2021

1er jet de Sur les rives de nos songes.

Tape

Mai 2022

Fin d'une énième réécriture de Sur les rives de nos songes.

Tape

Décembre 2022

1er jet de Le parfum des pissenlits.

Tape

Janvier 2023

Choix de l'auto-édition pour respecter mes valeurs.

Tape

Juillet 2023

Déménagement aux États-Unis avec le rêve d'écrire sur mes aventures.

A propos Mathilde Gislard auteure de romances
Tape

Octobre 2023

Publication de Sur les rives de nos songes.

Mes indispensables

A propos Mathilde Gislard auteure de romances

Du café

Un cappuccino vanille, s’il vous plaît ! Vous comprenez doc d’où vient la passion de Fleur pour le café.

A propos Mathilde Gislard auteure de romances

Mon chien

J’ai toujours besoin de la compagnie de Leia, ma petite runa comme on nomme en Équateur les chiens issus mélanges de races. Elle est née dans un terrain vague en face de chez moi et depuis, elle ne m’a plus quittée.

A propos Mathilde Gislard auteure de romances

De la musique

J’écoute de la bachata tous les jours, sans faute. Surtout Romeo Santos avec son groupe Aventura. Sans la bachata pour me réveiller, la journée s’annonce mauvaise.

Mes histoires à travers le monde

Tel qu’on dit en Équateur, j’ai les pattes chaudes. C’est-à-dire que j’ai besoin de bouger, tout le temps. Cette soif d’aventure imprègne mes journées, mais aussi ma vie entière. De mes voyages et expatriations ont émergé différentes histoires, germées dans mon esprit comme des graines. D’abord en Équateur, puis un retour en France, avant que mes racines s’étendent jusqu’au Colorado.

Envie de voyager ? Alors, je vous invite à cliquer sur la carte pour découvrir les histoires de protagonistes qui portent chacun une partie de moi et une part des lieux que j’ai eu la chance de côtoyer !

Travelers' Map is loading...
If you see this after your page is loaded completely, leafletJS files are missing.